Yves. Imprimer Envoyer


Mon parcours en TCI,


Après le décès de maman, en novembre 2006, j’ai ressenti le besoin d’en savoir plus sur les contacts avec des personnes décédées.
Dans un premier temps, j’ai trouvé sur le Net, des informations intéressantes et de nombreux sites traitant de ce thème.

J’ai ensuite rencontré plusieurs couples, qui m’ont fait part de leur témoignage suite au décès de leur enfant.

Je me suis mis à lire des livres tels que :
« Les morts nous parlent », « A l'écoute de l'au-delà » du Père Brune.
« Des signes par milliers » de l'Abbé Jean Martin.
« Quand l'au-delà se dévoile » d’Yves Lines.

Les récits d’expériences de morts imminentes ont aussi éveillé mon intérêt : Le livre du Docteur Moody mais aussi « L'après-vie existe » du Docteur Charbonnier.

Le 19 novembre 2007 a été, pour moi, une date importante.
Grâce à des amis, j’ai rencontré Chantal. Elle est médium.
Elle est rentrée en contact médiumnique avec ma maman de manière directe et par écriture automatique. Chantal est une personne qui a également perdu son fils.
Elle m’a offert son livre «Nos retrouvailles guidées par l’au delà».
Cette rencontre m’a bouleversée. A partir de là, je voulais par moi-même rentrer en communication avec maman.

J’ai donc commencé des enregistrements en TCI. Je me rendais bien compte, suite à mes lectures, que cela pouvait prendre du temps.Qu’il fallait être patient !
Mais après plusieurs mois d’essais, sans résultat, je commençais à me poser des questions :
"Cela est-il réservé aux personnes qui ont des dons de médiumnité ?»
« Est-ce que la méthode utilisée est la bonne ?»
« Pourrais-je communiquer un jour ?»

Je suis alors rentré en contact avec des associations qui pratiquent la TCI. Ils m’ont encouragé.
Voici, par exemple, la réponse de l’association « Source de vie Toulouse »

« Soyez assuré que la TCI est accessible à chacun, il n'est nul besoin de posséder des dons médiumniques. Je vous encourage vivement à la pratique de cette technique de contact, qui vous permettra d'entendre votre maman vous assurer combien elle est toujours vivante et que cette séparation n'est que provisoire. Je pratique la transcommunication depuis 17ans, j'ai effectué des centaines et des centaines d'enregistrements, qui m'ont prouvé et donné la certitude absolue que notre survivance, après la mort physique, est une réalité."

Un jour en rendant visite à des amis qui pratiquent la TCI, suite au décès de leur fils, Nicole a enregistré, à l’aide de son mini cassette, l’une de nos conversations et… MIRACLE, à la réécoute se trouvait un message qui m’était destiné.
Maman me disait : « C’est moi maman, je suis là, toujours là ».
J’étais très heureux car non seulement cela signifiait qu’elle était avec moi, lors de cette visite, mais aussi que j’avais maintenant la preuve que la TCI était bien un moyen de communiquer avec nos défunts et je savais surtout comment écouter les messages si je devais moi-même en recevoir.

Après avoir écouté et réécouté ce message, je me suis intéressé à ses caractéristiques.
Le niveau sonore était très faible, la voix était de type : « Voix murmure », la fréquence sonore était élevée.
Comment ai-je estimé la fréquence sonore ? Tout simplement, grâce au transfert de l’enregistrement depuis mon mini-cassette, en mode lecture (Play), vers mon PC en utilisant un logiciel spécifique (Cool Edit, appelé maintenant Adobe Audition) en mode enregistrement et un câble de liaison (avec fiches Jack).

En utilisant avec ce logiciel, la fonction « filtrage (passe-haut) », le message était conservé au-delà de 1.300 Hz, alors que l’enregistrement de nos voix était, à cette fréquence, éliminé.
Cela confirmait les indications données, notamment par le livre du Père Brune.Les fréquences émises par nos chers disparus sont, en l’absence des cordes vocales, plus élevées.

Après ce résultat, obtenu chez mes amis, j’ai poursuivi seul mes enregistrements et j’ai tenté de les optimaliser. J’ai utilisé mon mini cassette avec micro externe et je transférais chaque enregistrement de mon mini cassette sur mon PC. Je faisais ainsi les réécoutes à partir du PC à l’aide de ce même logiciel.
Les avantages étaient de pouvoir extraire des morceaux, de les amplifier si nécessaire et d’éliminer le bruit. De ralentir l’enregistrement si nécessaire.

A partir de là, j’ai commencé à obtenir des résultats mais toujours en voix murmures et faibles.
Afin d’améliorer la « puissance » des messages reçus, je me suis mis à utiliser différents supports tels que bruits blancs, bruit des vagues de l’océan, bruit divers …
Les messages courts (Je t’aime, oui, non …) étaient meilleurs. Ils venaient s’enregistrer comme par magie après chaque question posée.

Les enregistrements ne dépassaient généralement pas 10 minutes. Et surtout, je prenais bien la peine de demander la protection des Guides ou des Esprits supérieurs en début d’enregistrement et de les remercier à la fin, comme on le conseille fortement.

Suite aux conseils d’Yves Lines, de l’association « Source de vie Toulouse », je suis passé aux supports radio en langue Allemande. Voici le mail envoyé à Yves Lines et sa réponse :

« Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de maman, disparue en novembre 2006.
J'ai,à cette occasion, fait un essai comme d'habitude avec mon Sony et sans support.
Les messages souffles ou murmures obtenus étaient à peine audibles comme dans beaucoup de cas. Suite à cela, j’ai repris le document que tu m'as envoyé où tu expliques les différentes méthodes possibles et j'ai décidé à nouveau d'utiliser un support externe, une radio Allemande en l’occurrence et… J'AI OBTENU DES RESULTATS !!!!!!!!!.
On dirait effectivement que les voix utilisent l'énergie des ondes radio pour marquer la bande magnétique. Elles viennent "au-dessus" des voix Allemandes. Elles sont "plus puissantes".
Reste maintenant à déterminer qu'il s'agit bien de maman car j'ai reçu des voix lentes et rapide ».

Réponse : «C'est vraiment super que tu ais pu obtenir avec un support de radio. Il est vrai que les voix sont plus fortes qu'avec tout autre support. Continue avec la radio !».
Cette solution semble être celle qui donne les meilleurs résultats.

En définitive, je pense que dans mon parcours, maman a souhaité communiquer avec moi pour me dire que l’après vie existe, qu’elle est toujours présente à mes côtés et qu’un jour nous nous retrouverons !

PS : La réécoute est un moment important où il faut prendre soin d’écouter très attentivement les enregistrements.
En voici un bel exemple : Lors de mon entrevue avec Chantal, la médium, elle m’avait dit :« le 5 janvier, votre maman sera là ».
Ce jour là, le 5 janvier, je n’ai rien perçu à la réécoute…C’est en réécoutant plusieurs mois après que j’ai entendu le message « je suis là ».Message enregistré sans support, uniquement lors d’une conversation avec mon fils à propos de ma maman (sa bonne maman).
Aujourd’hui, je me dis encore : «Comment ai-je fait pour ne pas entendre ce message?».

Après avoir été aidé dans ce parcours, je me propose à mon tour,d'aider ceux qui le souhaitent.

Yves.

 www.michelyves.com

 
Copyright © 2018 Mélonic. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Agenda

Tout l'agenda