Accueil Témoignages De René, de l'Au-delà.
De René, de l'Au-delà. Imprimer Envoyer



Texte reçu en écriture automatique et inspirée.

"Vous qui souhaitez obtenir un ou des messages de quelqu'un que vous avez aimé et que vous aimez toujours d'un très grand amour, je vous demande de penser que les phrases que vous trouverez dans ces messages seront parfois difficiles à comprendre, difficiles à admettre, difficiles à estimer en ce qui concerne le temps et parfois difficiles à saisir.

Il faut que vous sachiez que le temps de la terre n'est pas le même que celui qui est dans l'au-delà.
Il faut que vous sachiez que les réponses à vos questions ne sont pas toujours simples, limpides,compréhensibles et j'en veux pour preuve la difficile perception de la réalité de l'au-delà.

Il est prudent de lire attentivement le texte du message avec calme et sérénité, de le relire autant de fois qu'il est nécessaire pour sa compréhension, de le laisser parfois dans un tiroir pendant quelques heures, quelques jours ou parfois quelques semaines.
Je le rappelle, le temps d'ici n'est pas le temps de l'au-delà, car il n'y a plus de temps dans l'au-delà et tout y est vu de manière panoramique instantanée.

Il est important de réaliser que les messagers de l'au-delà sont proches de vous mais ne perçoivent pas tous vos soucis, toutes vos préoccupations de la même manière que vous; car ils ont acquis une philosophie et une pensée spirituelle qui diffère de la vôtre.
De plus ils ne sont pas au même niveau que vous car ils ont progressé dans la Lumière un peu, beaucoup ou énormément et leur compréhension des choses est différente.

Lorsqu'ils vous parlent, ils ignorent parfois certains faits, parce que ces faits ou ces réalités terrestres ne sont pas importantes pour ceux et celles à qui ils s'adressent; pas importantes au moment ou ils transmettent le message, mais ils seront parfois rappelés plus tard pour une meilleure compréhension.

Il faut aussi se méfier du doute qui s'inscrit dans les esprits de ceux qui reçoivent les messages, doute qui peut voir son origine dans des contradictions de prénoms, dans des noms de lieu, dans des descriptions d'endroits, car la perception de ces choses est différente pour ces messagers.
Je vous explique: les personnes ou les enfants qui sont dans l'au-delà négligent ou même confondent des noms parce que pour eux leur progression spirituelle leur fait découvrir des valeurs et des situations tellement plus significatives pour leur progression personnelle.

Ces êtres de lumière qui vous ont quittés désirent vous aider de toutes leurs forces spirituelles, sans toujours tenir compte des aléas de la vie quotidienne.
Il faut donc en acceptant les messages venus de l'au-delà accepter aussi des réponses parfois évasives, parfois compliquées, parfois simplistes, parfois encourageantes, parfois tristes, parfois joyeuses, parfois difficiles à comprendre, parfois intemporelles.
Il faut aussi accepter que les questions précises soient parfois repoussées dans le lointain, pour des raisons qui seront plus claires dans la suite.
Il faut éviter de trop demander en une fois car les messagers auxquels on s'adresse peuvent très bien être «déphasés» par rapport à la réalité terrestre.

Il faut avoir de la patience, il faut être compréhensif et surtout il faut beaucoup prier l'Esprit-saint ou l'être cher disparu de vous aider à saisir les nuances, les conseils, les attentes, les espérances.
La transcommunication est une merveilleuse chose que le Seigneur (ou le nom que vous lui donnez) permet dans des cas bien précis. (...)

La transcommunication n'est pas toujours satisfaisante pour celui qui s'adresse à l'être disparu, et ne demande que des choses matérielles trop précises dans un temps déterminé.

La transcommunication (...) demande beaucoup de prières (...) aussi à ceux et celles à qui elle s'adresse.

La transcommunication est parfois perturbée par des âmes errantes, qui n'ont pas encore trouvé le chemin de la Lumière, mais ces âmes sont envoyées vers la Lumière si la personne qui reçoit les messages prie chaque jour pour que le chemin vers cette Lumière leur soit ouvert.

La transcommunication n'est pas l'œuvre du démon puisque tous les messages que nous connaissons, écrits depuis tant d'années: (...)apportent l'espérance d'une vie nouvelle, rendent la paix à ceux et celles qui l'ont perdue, apportent un peu de baume à ceux qui souffrent de la perte d'un être cher, favorisent les échanges sur ce beau sujet réconfortant qu'est l'au-delà et incitent tous ceux qui sont concernés ou intéressés par la transcommunication à prier, prier, prier..."


René

 
Copyright © 2018 Mélonic. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Agenda

Tout l'agenda

Newsletter

Pour la recevoir entrez votre nom (Name) et votre Mail (Envoyer)