Accueil Amélie et Rosario
Nos aimés : Amélie et Rosario Imprimer Envoyer


La tendresse est une caresse donnée en offrande.
(Anonyme)

Rosario était un papa, tout simplement, mais avec cette aura qui en faisait un personnage rare, aimé de tous.

Le caractère fort de sa jeunesse, bien typique de ses origines de l’Italie du Sud a, peu à peu, au cours des années, cédé la place à une sagesse apaisante.

Il s’en est allé sans qu’on ne s’y attende, sans avoir pu nous dire au revoir.
Une hémorragie cérébrale l’a emporté au bout d’une vie remplie de travail, de courage et d’amour pour les siens.

Une telle fusion ne pouvait pas s’arrêter parce qu’un corps ne remplissait plus ses fonctions vitales.
C' est mue par la force de cette pensée que j ai tenté de communiquer avec lui, par delà sa disparition physique.

Comme toujours, certains diront de lui qu'il était irremplaçable et cette fois ce sera vrai.

 



 
 

 

On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux.
(Antoine de Saint-Exupéry)



Quel plus grand amour que dans ces mots « Ma fille » ou comme disait Amélie à 21 ans : « Ma mamaman d’amour que j’aime »? Cette complicité d’amour est tellement magique.

 

Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.
Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
(Le Prophète - Khalil Gibran)


Comme d’autres parents, j’ai été «condamnée» au pire, à accepter l’insoutenable : son décès.
Quoi de plus indescriptible pour un parent, que de voir cette vie qui se dessine, pleine de futurs, être radiée! Comme ça, abruptement, pour rien, ou presque.

On dit parfois que ce sont les meilleurs qui partent d’abord. Je n’ y vois aucun sens !
Mais Amélie avait quelque chose de spécial : une « présence » et aussi comme un don de lire dans nos pensées, de percevoir nos émotions, ce qui n’est pas l’apanage de tous… Elle a offert son sourire, du bonheur, de l’amour, elle a montré que, qui que l’on soit, on comptait pour elle.
Trop belle, translucide, généreuse, timide et trop confiante, en recherche de vérité, d’amour et d’absolu ; une très belle âme dans ce monde où elle n’avait peut être pas sa vraie place?
Et, qu’est-ce qu’elle aimait la vie ! Qu’est-ce qu’elle aimait rire !
Son rire est inoubliable. Un rire profond, comme une résonance de tout son être.

Si j’ai des difficultés à écrire à propos de personnes remarquables pour leur parcours de vie, j’en ai autant pour parler de mon Amélie. Les mots me semblent réducteurs.
Sans doute est-ce parce ces autres âmes, tout comme Amélie, me bouleversent, me fascinent, me laissent sans voix, par leur bonté, leur amour, leur esprit du don, le respect de leurs semblables.
Alors, je triche un peu. Je cite des paroles écrites par d’autres, en acceptant, que jamais je n’arriverai à décrire exactement celle qui a comblé 22 années de ma vie sur cette terre, ou à lui dire tout ce que je ressens.

J’ reste avec mes souvenirs
Ce morceau de passé
Comme un miroir en éclat de verres
Mais à quoi ça sert
Ce que je voulais te dire
Reste sur des pages blanches
Sur lequel je peux tirer un trait
C’était juste hier
Tu ne m’as pas laissé le temps
De te dire tout ce que je t’aime
Et tout ce que tu me manques (…)
Toi qui m’as tout appris et m’a tant donné
C’est dans tes yeux que je grandissais
Et me sentais fier
En quoi sans prévenir
Un jour tout s’arrête
Et vous laisse encore plus seul sur terre
Sans savoir quoi faire
Tu ne m’as pas laissé le temps...

David Halliday


Je te souhaite les étoiles
Je te souhaite la lumière
Et tout le bien sans le mal
Que je n'ai pas su te faire

Je te souhaite des voyages
Je te souhaite de partir
Vers les plus beaux paysages
Que je n'ai pas su t'offrir

Je te souhaite d'être heureuse
Et tellement d'être aimée
D'en prendre tout ce que tu peux
Et autant que tu m'as donné

Je te souhaite tellement fort
Je te souhaite trop d'amour
Prends la vie à bras le corps
Puisque les miens sont trop courts

Je te souhaite de garder
A jamais tes 20 ans
Sans t'arrêter de rêver (…)

Je te souhaite tant de rire
Je te souhaite tant de tendre (…)

Je te souhaite d'être heureuse
Et tellement d'être aimée
D'en prendre tout ce que tu peux
Et autant que tu m'as donné (…)

Natasha St-Pier


Merci, ma Mélodie d’amour, pour ta présence à mes côtés, depuis 26 ans maintenant.
Vis à la source de l’amour véritable et dans la joie. Que ton rire continue à résonner, comme nous l’entendons encore.

Mon cœur peut cesser de battre, il ne peut cesser de vous aimer.


 
Copyright © 2018 Mélonic. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Agenda

Tout l'agenda

Newsletter

Pour la recevoir entrez votre nom (Name) et votre Mail (Envoyer)