Accueil Etat de la recherche
Etat de la recherche Imprimer Envoyer


Par le passé et actuellement, il arrive qu'en Europe et aux Amériques, quelques groupes universitaires ou autres scientifiques conduisent ou débutent des études circonscrites mais il n' y a pas de mouvement cohérent, organisé, visant au regroupement ou à la confrontation des données récoltées dans un réel but d'évolution de la recherche en TCI.
Il y a eu des tentatives dans ce sens mais elles semblent lettres mortes…

A ceux qui se posent la question : Les choses avancent-elles vraiment en TCI ?
Nous laissons la parole à Jean-Michel Grandsire*, extrait de Parasciences :

Les choses avancent-elles vraiment ?
Je répondrai par une autre question : " A-t-on envie que les choses avancent ? "
J'ai ma réponse et, au risque de passer pour un rabat-joie, elle est négative.
Non. La plupart des gens n'ont pas envie que les choses avancent.
Ce qu'ils veulent, c'est qu'on les rassure et qu'on leur dise ce qu'ils ont envie d'entendre. C'est une réalité avec laquelle il faut composer. Peut-être est-ce parce que nous sommes tellement habitués à être assistés, à déléguer notre souveraineté par des chèques en blanc divers, que nous avons oublié que nous sommes encore capables de réfléchir par nous-même (…)
On n'a pas avancé, on n'a même pas fait du sur place, on a reculé.
Parce qu'il ne faut pas mettre le doigt où ça fait mal, parce qu'il ne faut plus oser l'hypothèse de la survie (ça fait désordre face au triomphe du matérialisme), parce qu'il faut être propre sur soi, parce que la parapsychologie est devenue une affaire de statisticiens (ça fait plus sérieux).
Parce que ceci, parce que cela.
Et les responsables, ce ne sont pas les matérialistes et autres "zététologues", c'est vous, moi, nous, qui nous contentons d'à peu près. (…)
Donc, je suis serein, mais légèrement dubitatif.

Même si l'on ne conduit plus au bûcher, (en paroles peut-être…) parce que nous avons acquis d'autres mœurs, l'évolution est effectivement lente.

D'un autre côté, un fait est incontestable : partout, on peut remarquer l'intérêt croissant porté aux livres, aux conférences, aux sites consacrés à la survie et aux diverses communications avec l'Au-delà.
Certains scientifiques s'expriment aussi; pour preuve, cette conférence plurinationale sur les NDE à Martigues** en 2007.

* J.M.Grandsire : Créateur de la revue Parasciences et des éditions JMG.
**http://www.s17production.com/

 


 

 
Copyright © 2018 Mélonic. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Agenda

Tout l'agenda