Accueil Jean Martin Texte de Jean Martin
Texte choisi par Jean Martin Imprimer Envoyer

 

Le pont de l'Arc-en-ciel

Juste à l'entrée du Paradis
Il est un endroit appelé le Pont de l'Arc-en-ciel:
Ce pont relie le Paradis et la Terre.
Il est ainsi nommé en raison de ses multiples couleurs
Juste à l'entrée du Paradis.
Il y a des prairies, des collines et de verdoyantes vallées
Pour tous nos tendres amis
Afin qu'ils puissent gambader et jouer.

Lorsqu'un animal meurt
Et qu'il a été cher au coeur de quelqu'un ici-bas
Cet animal va au Pont de l'Arc-en-ciel.
Là-bas il y a toujours de la nourriture, de l'eau fraîche, du soleil
Et une brise chaude et printanière.
A nouveau, les vieilles et frêles créatures redeviennent jeunes,
Les éclopés et infirmes sont remis à neuf.
Tous jouent ensemble toute la journée.

Il n' y a qu'une chose qui leur manque:
Ils ne sont pas aux côtés du maître adoré, sur terre resté.
Aussi courent-ils et jouent-ils tout le temps,
Pour ne dormir que la nuit venue.
Jusqu'au jour où l'un d'entre eux s'arrête brusquement et se dresse :
Les narines frémissent!
Les oreilles se dressent!
Les yeux brillent!
Et celui-là se sépare alors soudainement du groupe.

Il vous a vu
Et lorsque vous vous retrouvez
Vous le prenez dans vos bras pour l'étreindre à nouveau,
Votre visage est couvert de caresses encore et encore
Et vous regardez à nouveau dans les yeux de votre fidèle compagnon.

C'est alors seulement qu'ensemble
Vous traversez le Pont de l'Arc-en-ciel
Pour ne plus jamais être séparés.


Auteur inconnu
 

 


 

 
Copyright © 2018 Mélonic. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Agenda

Tout l'agenda